Immobilier Paris | Les 7 chantiers d'Anne Hidalgo

Interrogée par le Figaro Immo après sa confortable ré-élection à la Mairie de Paris, voici les 7 priorités d’Anne Hidalgo pour son nouveau mandat. 

Publié le 02/07/2020 par Fabien, chasseur immobilier à Paris

Des immeubles à Paris
Unsplash / John Towner

#1. Atteindre 25% de logement sociaux d’ici 2025. C’est une obligation si Paris veut respecter la loi SRU (loi relative à la solidarité et au renouvellement urbains). De nouveaux logement sociaux vont donc être construits. Pour cela la Maire de Paris compte notamment préempter des immeubles anciens ou transformer des bureaux obsolètes en logements sociaux.

#2. Encadrer les loyers avec les agences immobilières. Bien que remis en place depuis le juillet 2019, le dispositif d’encadrement des loyers reste imparfait : près d’un appartement sur deux à Paris est loué trop cher. Pour y remédier, Anne Hidalgo veut travailler de concert aves les professionnels de l’immobilier et leur faire signer une charte.

🚀 Pourquoi l’encadrement des loyers à Paris est un échec ?

#3. Proposer des logements 20% moins chers. À travers la création d’une société immobilière baptisée Paris Logement Abordable, la Maire de Paris veut être capable de proposer à la location des appartements avec un loyer 20% moins chers. « Concrètement cela signifie une pièce en plus pour le même loyer » assure Anne Hidalgo.

#4. Proposer 5.000 appartements à moins de 5.000 euros le m2. Pour cela la Maire de Paris compte dissocier le foncier du bâti : le terrain reste la propriété de la ville ou d’un organisme, seul le logement appartient au propriétaire pour une durée de 99 ans. Ce dispositif sera à destination des classes moyennes. 

🚀 La Foncière de la Ville de Paris facilite l’accession à la propriété des classes moyennes

#5. Privilégier les matériaux écologiques. Anne Hidalgo appelle à une révolution dans la construction. Elle souhaite changer les règles d’urbanisme afin qu’elles intègrent les nouvelles priorités : conserver les bâtiments existants plutôt que les démolir, utiliser des matériaux écologiques (bois, terre, pierre…) plutôt que le béton.

#6. Limiter les appartements loués aux touristes. La Mairie de Paris veut réguler le nombre de locations meublées. Elle souhaite par exemple de diminuer le nombre de nuitées autorisées (120) à 30 ou 60 nuitées par an. Elle envisage même de soumettre cette idée aux Parisiens à travers un référendum. 

#7. Racheter des appartements présents Airbnb. Alors que Airbnb totaliserait près de 26.000 logements de Paris, Anne Hidalgo dénonce la vacance locative de certains logements. Elle se dit prête à racheter des logements Airbnb pour les remettre sur le marché locatif longue durée. Avec à la clé un loyer 20% moins cher. 

Plus d’infos. Dans l’article du Figaro Immo.

Newsletter | The Big Village

Pour les Parisiens qui aiment les bonnes adresses et cherchent leur future adresse.