Coronavirus | Vers une baisse des loyers à Paris ?

Plusieurs éléments plaident pour une baisse des loyers parisiens d’ici quelques mois.

Les professionnels s’interrogent. Quel sera l’impact du Covid 19 sur l’immobilier parisien ? Difficile à prédire, d’autant que nous ne savons pas si l’épidémie est derrière nous. La crise économique semble par contre elle bien devant nous… Le Parisien a interrogé plusieurs professionnels de l’immobilier. Pour eux, les mois qui viennent pourraient voir les loyers baisser à Paris. Sous un double effet : une augmentation du nombre de logements à louer et une baisse de la demande. 

Moins d’appartements sur Airbnb. Ces dernières semaines, on estime que 7.000 appartements loués sur Airbnb à Paris ont disparu de la plateforme américaine. Pas de touristes, pas de revenus : les propriétaires de ces appartements ont dû les re-basculer d’urgence sur de la location classique. 

Plus de décès et de ventes à venir. À Paris, la surmortalité liée au Covid 19 est réelle : elle était de 63% entre le 1er mars et 4 mai. Parmi les victimes, beaucoup de personnages âgées. Une génération souvent propriétaire de son logement à Paris. Aussi de nombreux biens risquent d’être vendus par les familles des défunts. Et certains logements devraient ensuite revenir sur le marché de la location.  

La montée en puissance du télétravail. Avec le confinement, la pratique s’est considérablement accélérée. À l’avenir, certaines entreprises pourraient adopter le télétravail plusieurs jours par semaine. De nombreux locataires Parisiens risquent d’être tentés de prendre le large pour un logement plus grand et moins cher en banlieue ou même en province. 

Crise économique et jeunes actifs. La crise économique s’annonce majeure. Les premières victimes seront les jeunes à la recherche leur premier emploi. Leur entrée sur le marché du travail risque d’être retardée. Autant de candidats en moins pour faire de la location à Paris. 

Le flou autour de la rentrée étudiante. C’est une clientèle qui a son importance sur le marché locatif parisien. Or les étudiants pourraient ne pas avoir besoin d’un logement à Paris dès la rentrée. On parle de cours à distance dans certaines universités, de stages annulés… La tension sur les petits logements à Paris pourrait ainsi baisser si les étudiants sont moins présents. 

Newsletter | The Big Village

Pour les Parisiens qui s’intéressent à l’immobilier et qui se soucient de leur logement, de leur ville, de leurs voisins.

Vous cherchez une info ?

Vivez au bon endroit

TheBigVillage est un site immobilier différent. On y parle aussi bien architecture et décoration d’intérieur, que bonnes adresses et vie de quartier, ou transport et urbanisme. Afin de vous aider à trouver le bon endroit où vivre. 

Copyright 2020 © TheBigVillage - A FOX INSIDE

Toute utilisation ou reproduction, même partielle, du site et de son contenu est strictement interdite sans l’accord express de son éditeur, la société A FOX INSIDE.